2017, une année charnière pour les médias sociaux

Les médias sociaux continuent de croître à un rythme incroyable. D’ici fin 2017, le nombre d’utilisateurs dans le monde devrait avoir augmenté d’environ 200 millions. Cette croissance est une tendance sociale prévisible d’une année sur l’autre, mais rien ne prédit ce qui va arriver prochainement sur les plateformes sociales, surtout pour ceux qui les utilisent comme canaux de commercialisation. Et 2017 semble une année charnière.

La domination de la vidéo en direct

En 2015 et 2016, la vidéo en direct a été au cœur des discussions parmi les marques et les consommateurs. 2016 a vu diverses implémentation. Tout le monde, de Facebook à Youtube, a intégré des fonctionnalités de diffusion en direct. Facebook est allé jusqu’à modifier ses algorithmes pour prioriser les flux en direct en raison des taux d’engagement particulièrement élevés.

Alors que les plateformes de médias sociaux continuent à rivaliser pour dominer le secteur en matière d’engagement des utilisateurs, la vidéo en direct ne montre aucun signe de ralentissement en 2017. En fait, cette forme de contenu sera amenée à s’étendre de plusieurs façons.

Une stratégie différente sur les médias sociaux

La plupart des propriétaires ont dû lutter avec les mises à jour des algorithmes d’Instagram, Facebook et Twitter, ce qui a rendu l’audience extrêmement pérenne sur le plan organique. Cette tendance a débuté en 2014 et s’est poursuivie ensuite. 2017 semble être un peu différente, et vous allez devoir envisager quelques options supplémentaires afin d’atteindre efficacement les consommateurs via les médias sociaux,

La première consiste à augmenter votre contenu. Les gens veulent du contenu qui résonne, enseigne, inspire et divertit. Si vous souhaitez qui vos créations atteignent les personnes de manière naturelle, vous devez créer un contenu qui vaut la peine d’être partagé. Cela nécessite une connaissance intime de ce que vous tentez d’atteindre.

Une excellente façon de créer du contenu que les gens veulent partager est de mettre en évidence la tendance numéro 1 : commencez par créer des vidéos en direct qui perlent de vos consommateurs. Les vidéos 360° et d’autres formes captivantes de contenu vidéo deviennent également très populaires.

La seconde option réside dans la publicité payante. En raison de la chute de la portée organique sur les réseaux sociaux, les dépenses publicitaires s’envolent. En réalité, cela pourrait constituer une tendance en soi, car il est actuellement prévu que les dépenses publicitaires dans les médias sociaux augmenteront de 26,3% dans le monde et dépasseront les 29 milliards d’euros (35 milliards de dollars), soit environ 16% de tous les investissements publicitaires numériques.

L’augmentation du marketing d’influence

Comme il devient de plus en plus difficile d’atteindre les utilisateurs des médias sociaux de manière organique, le marketing d’influence va devenir encore plus populaire, afin que les marques puissent délivrer leurs messages au public ciblé.

En 2017, cette tendance va se cristalliser comme pratique légitime et standard marketing. Google aide à alimenter cela avec son acquisition récente de Famebit. Cela signifie que les médias sociaux vont connaître un afflux massif de contenu de marque, dont une grande partie pourrait se présenter sous forme de vidéo en direct.

Cette augmentation du nombre d’intervenants signifie également que l’industrie gagnera un peu plus de structure : les données « influentes » deviendront davantage accessibles aux entreprises afin de sélectionner des partenaires appropriés pour une campagne et ainsi obtenir de meilleurs retours sur investissement.

L’augmentation des chatbots

L’intelligence artificielle commence à atteindre un niveau de prolifération sociétale dans lequel elle devient monnaie courante. Les assistants numériques comme Siri, Cortana, Alexa, ou encore Google Assistant contribuent à alimenter la prochaine ère dans laquelle l’incarnation d’Internet telle que nous la connaissons se sera éteinte.

En s’appuyant sur des assistants numériques comme ceux-ci, Facebook, Google Allo, WhatsApp et, d’une manière intéressante, Twittter, ont tous introduit des chatbots dans leurs services.

Ces machines servent des marques sur différentes plateformes pour aider les consommateurs avec des questions courantes, des tâches comme la réservation de vols, et des demandes de service à la clientèle. En 2017, les chatbots deviendront beaucoup plus répandus compte tenu de leurs capacités, de leur popularité et de leur efficacité.

En plus de l’augmentation des chatbots et des assistants numériques, la technologie derrière ces produits commencera également à servir les marques dans d’autres secteurs. Des tâches telles que la production de contenu commenceront à exiger de moins en moins de touche humaine, car ces machines continuent d’apprendre en permanence et améliorent leurs capacités de traitement du langage naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *