Les implications de Facebook Live (vidéo en direct)

Le 22 mars 2017, Facebook a annoncé la possibilité pour l’ensemble des utilisateurs de diffuser des vidéos en direct depuis leur ordinateur de bureau. Cette fonctionnalité, testée par Facebook depuis septembre 2016, est le dernier effort du réseau social le plus important au monde pour inciter les nouveaux créateurs à rejoindre la plateforme et à stimuler la fonctionnalité de vidéo en direct.

Facebook Live, une option viable pour les professionnels

Facebook Live permet aux streamers de produire des flux de qualité supérieure avec la webcam de leur ordinateur. Fonctionnalité particulièrement utile pour ceux qui cherchent, par exemple, à organiser des sessions de Questions-Réponses, des vlogs, et même des webinaires en direct sur la plateforme.

Des services plus professionnels comme les webinaires deviennent une option viable grâce à la possibilité de lier des équipements et des logiciels externes au flux. Cela signifie que les créateurs peuvent ajouter des graphiques, des superpositions, d’autres caméras, mais également partager des écrans pendant des événements diffusés.

Ce service de vidéo en direct est idéal pour les propriétaires de petites entreprises qui ne peuvent pas se permettre d’utiliser une plateforme de webinaire avec toutes ses fonctionnalités. Le streaming de bureau permet effectivement aux diffuseurs de transformer leur événement en direct en un webinaire monétisé.

En branchant des logiciels externes, les entreprises peuvent créer une nouvelle expérience grâce au partage d’écran, à la commutation de caméras et à un « modérateur » dans les commentaires pour générer du trafic et des ventes à des moments particuliers. Et lorsque ces événements sont transmis à une page Groupe ou Événement, l’expérience ressentie est tout aussi exclusive et personnelle.

En outre, les entreprises peuvent créer des contenus vidéo plus formels pour leurs utilisateurs via des flux en direct.

Les entreprises ont la capacité d’organiser des sessions de Questions-Réponses en direct, qui fournissent déjà un bénéfice à part entière, qui peuvent ensuite être éditées pour devenir une vidéo-FAQ pour un site web. Les fichiers vidéo, les webinaires et les tutoriels de produits peuvent être diffusés et ensuite partagés sur Youtube et même intégrés sur les sites web afin d’accroître l’engagement. Le contenu professionnel peut aussi être segmenté pour créer diverses publicités.

Facebook Live pour le streaming de jeux vidéo

En outre, les fonctionnalités nouvellement mises en œuvre intéressent directement les publics des jeux vidéo, en particulier ceux de Youtube Gaming et Twitch.

Alors que Facebook avait auparavant des partenariats de diffusion limités avec des développeurs de jeux tels que Blizzard, le réseau social ouvre la porte directement aux utilisateurs des plateformes de création et de diffusion vidéo de jeux.

Selon Twitch, la société compte actuellement environ 9,7 millions d’utilisateurs actifs quotidiens avec plus de deux millions de streamers uniques par mois. De plus, Twitch proclame que ses 17 000 membres de programmes partenaires permettent à leurs créateurs de contenu de générer des revenus provenant de leurs flux.

Cependant, Facebook a agressivement ciblé la communauté des jeux vidéo dans sa publication sur le blog annonçant le lancement de Facebook Live : « Si vous êtes un joueur, cette nouvelle fonctionnalité rend plus facile que jamais le streaming de votre jeu PC à des amis et des fans et vous participez avec eux pendant que vous jouez ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *