Le contenu vidéo pour améliorer vos ventes ecommerce

À mesure que l’industrie du commerce électronique a mûri tant dans le nombre de ventes que dans sa portée, elle s’est appliquée à enrichir ses contenus pour améliorer les achats en ligne, notamment avec la vidéo. Mais quels sont les contenus vidéo qui fonctionnent le mieux pour stimuler les ventes d’un site ecommerce ?

Quels contenus vidéo fonctionnent le mieux pour un site e-commerce ?

Pour répondre à cette question, Alex Connock d’EndemolShine North a décidé d’examiner comment les différents styles et durées de vidéo impactaient sur l’expérience client.

« Tester ce qui fonctionne en termes de fonctionnalités et de styles d’intégration de cette technologie vidéo est fascinant et foncièrement utile. Cette étude a déjà intéressé des collègues du monde entier, d’Espagne à la Hollande, des États-Unis à la Chine », a déclaré Alex Connock dans une interview donnée à Prolific North.

Étudier les comportements face à un contenu vidéo

Alex Connock a conduit une étude auprès de 2.800 répondants britanniques, répartis dans 28 groupes représentatifs de 100 personnes. Avant de regarder une vidéo de test :

  • 30% ont déclaré avoir cliqué sur une vidéo en ligne pour obtenir davantage de détails ;
  • 29% avaient réellement effectué un achat via une vidéo en ligne ;
  • 49% ont généralement le son lors d’un achat en ligne.

Ils ont ensuite regardé la vidéo de test et devaient répondre à la question suivante : « Auriez-vous acheté ce produit ? »

L’analyse a révélé, entre autres choses, que :

  • les vidéos très courtes fonctionnent mieux (15 secondes) ;
  • les vidéos avec des personnes transforment mieux ;
  • le contenu de marque fonctionne mieux que le « hard selling » (technique de vente agressive fortement axée sur le produit et le prix) ;
  • communiquer sur plusieurs produits fonctionne mieux et conduit à davantage d’achats et à attendre que la vidéo se termine ;
  • une vidéo sans prix conditionne davantage de clics ;
  • une vidéo n’indiquant le prix qu’à la fin conduit à plus de clics qu’une vidéo qui incite à cliquer dès le départ.

Misez sur les vidéos très courtes pas sur l’UGC

« Ce qui ne m’a pas surpris, c’est que les vidéos courtes fonctionnent très bien en tant que moteurs d’achat, et je pense que c’est ce que nous voyons couramment dans le monde entier. Mais ce qui a été réellement surprenant, c’est la durée spécifique des vidéos courtes pour convertir : les vidéos de 15 secondes font mieux que celles de 40 secondes qui est la durée moyenne d’une vidéo publicitaire ».

« Comme la plupart des personnes qui ont vu ce sondage, j’ai été très surpris par le fait que le contenu généré par les utilisateurs (UGC) se positionnait si mal comme facteur d’achat. C’est donc un vrai apprentissage pour de nombreuses plateformes de commerce électronique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *