Produire du contenu pour produire du contenu vous dessert. En revanche, produire du contenu de manière intelligente, structurée, hiérarchisée, optimisée et tenant compte des réflexes du cerveau humain, va de toute évidence vous être bénéfique. Pour produire un contenu de ce type, il est nécessaire de respecter et de maîtriser un tant soit peu la technique de la pyramide inversée.

La technique de la pyramide inversée

Pour commencer, il est nécessaire de rappeler que l’internaute lit peu. Sur une page web, les études l’ont déjà prouvé (Eye Tracking), l’internaute ne lit que les premiers mots d’un titre, les premières lignes d’un texte, et les premiers paragraphes d’une page.

Ensuite, l’esprit humain fonctionne de manière logique en ce qui concerne sa perception de l’information et réagit selon un mécanisme simple, celui du QQCOQPC (qui, quoi, comment, où, quand, pourquoi, combien). C’est pour cette raison qu’en journalisme, la méthode du QQCOQPC (ou des 5W en anglais) est très largement répandue.

Afin de pouvoir “coller” à l’internaute, il sera donc nécessaire et profitable de créer du contenu qui répond à ces deux aspects.

Ainsi, on s’attachera à rédiger un contenu de manière structurée en employant la technique de la pyramide inversée.

Cette technique de pyramide inversée consiste à hiérarchiser et prioriser l’information qui sera fournie dans le contenu rédactionnel. Il sera par conséquent utile de fournir les informations générales au début du texte pour finir par l’information spécifique. On applique donc un schéma d’écriture par ordre d’importance décroissante qui fournit l’essentiel de l’information à l’internaute en tout début de contenu, matérialisé par le chapô (ou chapeau).

Si nous poursuivons sur cette idée, il faut réitérer ce procédé pour chaque titre et paragraphe du contenu. De cette manière, l’internaute trouvera l’info dans les premiers mots des titres et la première phrase de chaque paragraphe.

Votre contenu doit donc être mûrement réfléchi et ne relève absolument pas de la simple écriture au kilomètre…

Muriel Vandermeulen, dans son livre “Stratégie de Contenu Web“, fournit le trajet schématisé du cycle de rédaction :

1- l’analyse des besoins

2- la récolte de l’information

3- la structuration

4- la mise en texte

5- l’édition

6- la correction

7-la mise en forme

Plus que de la simple écriture, la rédaction web repose en majeure partie sur des compétences spécifiques, reprises  des techniques employées dans le journalisme, car l’écriture journalistique, bien qu’encore perfectible, reste un modèle qui a fait son chemin et a réussi.

Les indispensables du rédacteur web

La boîte à outils Ecrire pour le Web
La boîte à outils Ecrire pour le Web


Réussir son référencement web - Edition 2018-2019
Réussir son référencement web – Edition 2018-2019

Bien rédiger pour le Web 4e édition
Bien rédiger pour le Web 4e édition


Le certificat Voltaire 2018


Devenir rédacteur web et en vivre
Devenir rédacteur web et en vivre


Le français correct : Guide pratique des difficultés
Le français correct : Guide pratique des difficultés

Ecriture web : SEO et Méthodes rédactionnelles
Ecriture web : SEO et Méthodes rédactionnelles

Manuel de journalisme web : Blogs, réseaux sociaux, multimédia...
Manuel de journalisme web : Blogs, réseaux sociaux, multimédia…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.