Accueil Business/Entreprise Autoentrepreneur : 24 mois sans chiffre d'affaires, et après ?

Autoentrepreneur : 24 mois sans chiffre d’affaires, et après ?

-

La nouvelle révision de janvier 2011 du régime autoentrepreneur a fait passé de 36 à 24 mois consécutifs la durée d’activité sans réaliser de chiffre d’affaires avant de basculer automatiquement au régime classique de micro-entreprise. De fait, l’autoentrepreneur sort de son régime micro-social et micro-fiscal simplifié. Voyons cela en détails.

Voir toutes les nouveautés et actualités de l’autoentreprise >>

Les conséquences de 24 mois sans chiffre d’affaires pour l’autoentrepreneur

L’administration a frappé fort en réduisant d’un tiers la durée d’activité de l’autoentrepreneur sans réaliser de chiffre d’affaires avant d’être automatiquement basculé au régime de la micro-entreprise. En sortant du régime de l’autoentrepreneur, l’entrepreneur ne peut plus bénéficier des dispositions micro-sociales et micro-fiscales simplifiées qui lui étaient jusque-là accordées. Ainsi, en sortant du régime de l’autoentrepreneur :

  • puisque vous basculez en micro-entreprise, vous avez l’obligation de vous immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) ou au Répertoire des Métiers (RM), selon l’activité que vous exerciez ;
  • vous perdez l’avantage du calcul de vos charges sociales et de votre imposition en fonction de votre chiffre d’affaires ;
  • vos cotisations sociales et vos impôts sont désormais calculés sur la base d’un forfait ;
  • tant que vos revenus ne sont pas connus, vous payez ce forfait de cotisations par anticipation ;
  • pour l’URSSAF, votre entreprise individuelle entrera dans sa deuxième année et sera par conséquent redevable d’une cotisation trimestrielle de 342 euros, soit 1.368 l’année (chiffres indicatifs de 2009).

Au terme des 24 mois sans chiffre d’affaires, l’administration vous enverra un courrier pour vous signaler le basculement automatique de votre autoentreprise en micro-entreprise, accompagné d’un appel à cotisation au titre de votre deuxième année d’activité. Le règlement de cette cotisation forfaitaire est obligatoire, même si vous n’avez pas réalisé de chiffre d’affaires.

Afin d’éviter l’éventualité d’un basculement de votre autoentreprise vers la micro-entreprise, il suffit d’encaisser et de déclarer un chiffre d’affaires, même minime (ne faites pas de fausses factures, ni de fausses déclarations 😉 ) avant l’échéance des 24 mois. Une seconde solution peut être la cessation de l’activité, cas extrême si vous pensez qu’il vous sera impossible de générer un chiffre d’affaires dans le délai imparti. Si ce dernier point est plus indiqué pour vous, n’attendez surtout pas le dernier moment pour effectuer votre demande de radiation. Pour mettre un terme à votre activité d’autoentrepreneur, il suffit de remplir le formulaire de radiation prévu à cet effet. En vous rendant sur le site du CFE (Centre de Formalités des Entreprises), vous pouvez le faire directement en ligne (https://www.cfe.urssaf.fr/autoentrepreneur/CFE_Bienvenue – Cliquez sur le dernier lien en bas de la page « Cesser définitivement votre activité« ).

Les indispensables de l’auto-entrepreneur

L'Auto-entrepreneur pour les Nuls 4e édition
L’Auto-entrepreneur pour les Nuls 4e édition


La boîte à outils du Micro-entrepreneur
La boîte à outils du Micro-entrepreneur


L'entreprise individuelle : Pour se mettre à son compte en toute indépendance
L’entreprise individuelle: EI, EIRL, auto-entreprise…

Indépendant, auto-entrepreneur, micro-entrepreneur 2019
Indépendant, auto-entrepreneur, micro-entrepreneur 2019

Auto-entrepreneur : Pourquoi pas vous ?
Auto-entrepreneur : Pourquoi pas vous ?


Le guide pratique du micro-entrepreneur : Le best-seller des auto-entrepreneurs
Guide pratique du micro-entrepreneur, le best-seller

Devenez auto-entrepreneur: Lancez-vous et menez votre barque a bon port
Devenez auto-entrepreneur


La comptabilité de l'auto-entrepreneur: Toutes les obligations comptables, fiscales et sociales
La comptabilité de l’auto-entrepreneur


Christophe DA SILVAhttps://chrisdasilva.fr/
Rédacteur web depuis 1998 et freelance depuis 2009, j'ai rédigé des milliers de contenus pour des clients prestigieux, mais également plus confidentiels, dans les domaines de la santé, de l'automobile, de la banque ou encore de l'assurance. Besoin d'une plume ? N'hésitez pas à prendre contact avec moi.

13 Commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour vos informations clairs et concises.
    J’aimerai avoir votre avis sur l’exemple du cas suivant :

    Disons que ma création d’activité en tant qu’auto entrepreneur à été enregistrer le 05/01/2015 , durant les deux ans toutes les déclarations mensuelles été nul puis le 04/01/2017 j’ai émis une cessation totale d’activité en ligne soit un jour avant la date d’anniversaire d’enregistrement de la création d’activité d’affiliation au régime auto entrepreneur.

    Ma radiation est elle effective ou le basculement a l’EIRL est effective à partir du 01/02/2017 ?

    Merci pour votre retour

  2. Bonjour Christof

    Je suis dans cet cas la par contre je suis en arrêt de maladie chez mon patron
    Ci je déclare 20€ de chiffre de affaire symbolique

    Esque ça va faire du bazar avec mon arrêt de travail?

    Merci pour votre conseil

    Coco

  3. Bonjour, je suis un peu en galère…. inscrite au RCS le 05 décembre 2011, j’ai réellement commencé mon activité ( conseillère en immobiliier), au mois de Février 2012. Depuis, aucune vente et donc aucun CA 🙁 .
    Je précise également que je suis salariée d’une très grosse entreprise depuis 2004, et j’y travaille à temps partiel. Je ne cesse de recevoir des appels de cotistaion du RSI depuis le départ et j’ai bien expliqué ma situation, par courrier, par fax et par téléphone. Or il s’avère qu’ils n’ont pas pris en compte mon rattachement au régime AE et même pas mon activité salariée!!! les huissiers sont passés… Ils me réclament plus de 4000 euros!!! Comment faire??? Merci pour vos réponses. Cordialement

  4. Bonjour,

    J ai pu déclarer du chiffre d affaire après sept trimestres consécutifs de ÇA nul et je n’ai donc pas perdu le statut. Est ce que si j ai de nouveau un trimestre sans CA, je perdrais le statut ou faudra t il de nouveau 8 trimestres consécutifs de non déclaration ?
    Merci pour vos lumières
    Jean

  5. Bonjour Christophe,

    Merci pour ces infos. J’avais une question : je suis AE depuis Mai 2011, sans CA déclaré (beaucoup de travail salarié à côté et le peu fait était pour quelques amis…). J’arrive bientôt à échéance des 2 ans. Je souhaite garder mon statut par précaution. Que dois-je faire ? Trouver une petite rédac même d’une trentaine d’euros et même pour des amis (…), facturer et encaisser puis déclarer ? Et si je fais cela, combien de temps serai-je tranquille avant la prochaine échéance ? Je pensais que sans CA durant 24 mois consécutifs, nous étions juste radiés…

    Merci d’avance.

  6. Merci Christophe pour tes précisions. J’ai une autre question si tu permets. Est-ce qu’au bout d’un certain temps l’autoentrepreneur est assujeti a d’autres charges fiscales en plus du versement libératoire trimestrielle ou mensuelle ? Merci

    • Les seules charges à ma connaissance sont les cotisations sociales, le prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu si l’AE a opté pour, plus la nouvelle CFP (contribution à la formation professionnelle).
      Sinon rien d’autre, hormis la CTE dont l’AE est exonéré durant les deux premières années d’exercice.

      • Bonjour,

        « hormis la CTE dont l’AE est exonéré durant les deux premières années d’exercice »

        Est-ce une coquille pour « CFE » ? Cela a-t-il évolué d’ailleurs ? Je m’approche dangereusement de ma troisième année…

        • Bonjour Christophe
          Je suis dans cet cas la par contre je suis en arrête de maladie depuis un an
          Et continue

          Ci je déclare quelque chose es que cava faire du bazar avec mon arrêt ?

          Merci

          Ce très urgent

  7. Bonjour Christophe, je viens de lire ton article très intéressant. Si je comprend bien tant que je fais un peu de chiffres d’affaire par trimestre, même 200 ou 300 euros, je ne basculerais pas automatiquement sur le régime de la micro entreprise au bout de 24 mois et resterais autoentrepreneur ? Merci d’avance pour ta réponse car je suis dans ce cas et réfléchis à la radiation avant les 24 mois pour éviter de sur se statut de micro entrepreneur qui ne m’arragerais pas du tout. en autoentrepreneur je gagne en moyenne 200 a 300 euros, et parfois rien sur certains trimestres. Merci

    • Bonjour

      Non, tant que tu réalises un minimum de chiffre d’affaires, comme 200 ou 300 euros sur 24 mois, alors il n’y a aucun risque que tu bascules en micro-entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Les plus lus

Codes HTML et raccourcis clavier des lettres majuscules accentuées...

Vous devez rédiger un texte et vous vous demandez comment mettre l’accent sur à majuscule, é majuscule, ô majuscule ou encore sur...

Codes HTML et raccourcis clavier des lettres grecques minuscules...

En langage HTML, certains symboles et caractères ont besoin d’être codés pour faciliter leur interprétation par les moteurs de recherche et les...

Codes HTML et raccourcis clavier des caractères spéciaux ...

Afin de faciliter l’interprétation universelle des caractères spéciaux par les navigateurs, il est indispensable de les coder. En effet, selon les...

Codes HTML et raccourcis clavier des symboles et caractères...

Le codage des symboles et autres caractères spéciaux peut être utile afin de faciliter l’interprétation universelle par les navigateurs et les moteurs...

à ne pas manquer

Comment faire l’accent sur é majuscule (É) : 5...

Vous devez rédiger un texte et vous ne savez pas comment faire l’accent sur é majuscule ? Je vous présente cinq techniques...

Comment trouver des idées d’argumentation pour vos articles

Un bon article nécessite de bonnes idées – des concepts et des analyses clairs et convaincants. Mais les bonnes idées n’apparaissent pas...

Pourquoi et comment utiliser les accents en français ?

L’alphabet français utilise les vingt-six lettres de l’alphabet latin. Certaines d’entre elles se coiffent d’accents et font partie de l’orthographe d’un mot....

Comment améliorer mes compétences en rédaction et rédiger de...

La rédaction est un art. Bien que tout le monde puisse écrire en ignorant la qualité en tant que métrique, vous devez...
- Advertisment -
Amazon Music

DERNIERS ARTICLES

Balise Title : guide d’optimisation et bonnes pratiques

La balise title (ou title tag en anglais) est un élément fondamental en SEO (Search Engine Optimization). Elle détermine non seulement la...

Balise meta description : astuces de rédaction et traduction

La meta description est un élément clé pour attirer les visiteurs vers votre site web. Cette courte phrase apparaît sous le titre de votre...

Les meilleures pratiques pour créer un site vitrine efficace

Créer un site vitrine efficace est essentiel pour assurer une présence en ligne professionnelle et attirer des clients potentiels. Cela nécessite une...

Découvrez le métier de rédacteur web freelance

Dans le vaste domaine du marketing digital, le rédacteur web occupe une place centrale. Ce professionnel de l'écriture a pour mission principale de produire...

Étudiez votre cible pour rédiger un contenu qui résonne

Lorsqu'il s'agit de créer du contenu qui résonne avec une audience, identifier et comprendre sa cible est la première étape stratégique fondamentale. Avant d'initier toute production, il...

La conversion web passe par la qualité du contenu

Une fois qu'un internaute arrive sur un nouveau site, ce qui le pousse à y rester et à éventuellement engager un acte...