Autoentreprise 2019 : cotisations sociales et prélèvement à la source

-

Accueil Portfolio Business/Entreprise Autoentreprise 2019 : cotisations sociales et prélèvement à la source

Encore une fois, le régime de l’autoentreprise évolue. En 2019, même si les taux de cotisations sociales (ou charges sociales) ne sont a priori pas modifiés par rapport à 2018, le prélèvement à la source concernera certains autoentrepreneurs. Focus.

Les nouveaux taux de cotisations sociales de l’autoentreprise en 2019

Les autoentrepreneurs bénéficient d’un dispositif de paiement simplifié de leurs charges sociales, lesquelles sont calculées selon un pourcentage des recettes (chiffre d’affaires encaissé). Ces cotisations sociales sont redevables mensuellement ou trimestriellement.

Si l’autoentrepreneur exerce en profession libérale non règlementée pour des bénéfices non commerciaux (BNC), il règle ses cotisations sociales par l’intermédiaire de l’URSSAF, qui les reverse aux organismes appropriés, notamment la CIPAV.

Tous les autres autoentrepreneurs règlent leurs cotisations sociales à la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI, ex-RSI).

En 2019, sous réserve d’une modification de dernière minute, les taux de charges sociales ne varient pas et se calquent sur ceux de 2018.

Ainsi, les taux de cotisations sociales pour 2019 en autoentreprise seront de :

  • 12,80% : pour les activités de vente de marchandises et d’hébergement touristique (BIC)
  • 22% : pour les activités de prestations de services relevant de la SSI pour la retraite
  • 22% : pour les activités libérales relevant de la CIPAV pour la retraite

Lorsque l’autoentrepreneur règle ses cotisations sociales, il paie également un certain nombre d’autres charges (charges fiscales s’il a opté pour le prélèvement libératoire, cotisation à la formation professionnelle et autres frais consulaires) selon son activité.

Voici un tableau récapitulatif du montant total des charges que l’autoentrepreneur doit verser mensuellement ou trimestriellement :

ActivitéAbattement fiscalTaux de cotisations socialesTaux de charges fiscalesCFPTaux frais consulairesTOTAL
Vente de marchandises, hébergement touristique (BIC)71%12,80%1%0,1%0,015%13,915%
Prestations de services artisanales (BIC)50%22%1,7%0,3%0,48%24,48%
Prestations de services commerciales (BIC)50%22%1,7%0,2%0,044%23,944%
Prestations de services libérales (BNC)34%22%2,2%0,2%0%24,4%
Prestations de services rattachées à la CIPAV / activités libérales non réglementées (BNC)34%22%2,2%0,2%0%24,4%

Source : Creerentreprise.fr

Les indispensables de l’auto-entrepreneur

L'Auto-entrepreneur pour les Nuls 4e édition
L’Auto-entrepreneur pour les Nuls 4e édition


Le guide pratique du micro-entrepreneur : Le best-seller des auto-entrepreneurs
Guide pratique du micro-entrepreneur, le best-seller

La boîte à outils du Micro-entrepreneur
La boîte à outils du Micro-entrepreneur


Auto-entrepreneurs, lancez-vous - S'informer, se protéger et piloter son activité
Auto-entrepreneurs, lancez-vous…


Auto-entrepreneur : Pourquoi pas vous ?
Auto-entrepreneur : Pourquoi pas vous ?


Indépendant, auto-entrepreneur, micro-entrepreneur 2019
Indépendant, auto-entrepreneur, micro-entrepreneur 2019

La comptabilité de l'auto-entrepreneur: Toutes les obligations comptables, fiscales et sociales
La comptabilité de l’auto-entrepreneur


L'entreprise individuelle : Pour se mettre à son compte en toute indépendance
L’entreprise individuelle: EI, EIRL, auto-entreprise…

Nouveauté 2019 pour l’autoentreprise : le prélèvement à la source

En 2019, le prélèvement à la source concernera également les autoentrepreneurs.

Petit rappel : le prélèvement à la source permet de s’acquitter de l’impôt sur le revenu pratiquement en temps réel, ce qui peut s’avérer pratique en cas de changement important de situation, notamment dû à la perte d’un contrat.

En pratique, l’administration fiscale calculera des acomptes dont l’autoentrepreneur sera redevable en fonction du dernier chiffre d’affaires annuel connu. Ces acomptes pourront être payés mensuellement ou tous les trois mois.

À partir du 1er janvier 2019, l’autoentrepreneur commencera à payer des acomptes (impôts de 2019) calculés en fonction de sa déclaration de revenus 2018 (pour l’année 2017). En septembre 2019, le montant des acomptes sera recalculé selon les revenus perçus en 2018 et déclarés au printemps 2019. Finalement, à la fin 2019, l’autoentrepreneur paiera son impôt sur le revenu quasiment en temps réel.

À noter que les autoentrepreneurs ayant opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu ne seront pas assujettis au prélèvement à la source, puisqu’ils paient déjà leur impôt à la source. Pour info, l’option du prélèvement libératoire est possible en 2019 que si le revenu fiscal de 2017 est inférieur à 27 086 € par part dans le foyer fiscal de l’autoentrepreneur.

Cas particulier : les autoentrepreneurs créant leur activité en 2019

En cas de création d’autoentreprise en 2019, il ne sera pas possible à l’administration fiscale de calculer des acomptes en fonction d’un chiffre d’affaires puisqu’il n’y en aura pas. L’autoentrepreneur aura par conséquent 3 choix possibles :

  • Il peut attendre la fin de sa première année d’exercice pour payer son impôt
  • Il peut commencer à verser des acomptes en fonction d’une estimation de revenus dès le début de son activité
  • Opter pour le versement libératoire

Quel que soit son choix, l’autoentrepreneur devra avoir soldé son impôt sur le revenu 2019 le 31 décembre 2020.

Source : PortailAutoentrepreneur.fr

Christophe DA SILVAhttp://chrisdasilva.fr/
Rédacteur web depuis 1998 et freelance depuis 2009, j'ai rédigé des milliers de contenus pour des clients prestigieux, mais également plus confidentiels, dans les domaines de la santé, de l'automobile, de la banque ou encore de l'assurance. Besoin d'une plume ? N'hésitez pas à prendre contact avec moi.

3 Commentaires

  1. Bonjour,
    Personne ne parle des Auto ou Micro Entrepreneurs qui n’ont plus droit au versement libératoire de l’impôt suite au dépassement du plafond l’année N-2. Qui prélève les charges sociales et où déclarer chaque trimestre: Impots/Urssaf? Le SIP des impôts m’a répondu qu’ils prélèveraient la totalité CS+ IR après ma déclaration d’impôts sur 2019 sans tenir compte des prélèvements déjà effectués par l’URSSAF. Le SIE m’a répondu que les Centres des Impôts ne collectaient pas les CS. Avez-vous des explications claires? Merci

  2. bonjour
    tenant compte de la reforme des cotisations sociales pour toute création d’autoentrepreneur en 2019 qui est de 5,5O% la &ère année, de 11% la 2ème année et de je ne sais plus la 3ème année que se passe t’il s’il y a cessation au bout de la 2è ou 3ème année
    Merci pour votre retour

    Cordialement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

Comment mettre l’accent sur é majuscule, à majuscule, ô majuscule et...

Vous devez rédiger un texte et vous vous demandez comment mettre l’accent sur é majuscule, à majuscule, ö majuscule ou encore sur...

Codes HTML et raccourcis clavier des lettres grecques minuscules et majuscules

En langage HTML, certains symboles et caractères ont besoin d’être codés pour faciliter leur interprétation par les moteurs de recherche et les...

Codes HTML et raccourcis clavier des caractères spéciaux : lettres...

Afin de faciliter l’interprétation universelle des caractères spéciaux par les navigateurs, il est indispensable de les coder. En effet, selon les...
- Advertisment -

DERNIERS ARTICLES

Gestion d’e-réputation : quels avantages ?

À l’ère du tout digital, la réputation s’est lentement (mais sûrement) déplacée en ligne, faisant du web le terrain d’une bataille quotidienne...

9 conseils de rédaction SEO pour améliorer votre contenu en 2023

La qualité de ce que vous produisez est la seule chose qui transforme les clients potentiels en clients fidèles. Étaler simplement des...

Comment trouver des idées d’argumentation pour vos articles

Un bon article nécessite de bonnes idées – des concepts et des analyses clairs et convaincants. Mais les bonnes idées n’apparaissent pas...

Pourquoi et comment utiliser les accents en français ?

L’alphabet français utilise les vingt-six lettres de l’alphabet latin. Certaines d’entre elles se coiffent d’accents et font partie de l’orthographe d’un mot....

Comment rédiger une lettre de motivation à l’attention d’une prépa en...

Pour intégrer un établissement d’architecture, vous devez nécessairement rédiger une lettre de candidature. Cette lettre de motivation prépa architecture est un texte...

Les meilleures agences web dans le 44

Aujourd’hui, en dehors des moyens de communication classiques, il est important de miser sur le web pour donner de la visibilité à...