Selon une nouvelle étude, les tarifs des mutuelles santé pour TNS (travailleurs non-salariés) auraient augmenté en moyenne de près de 3,6 % entre septembre 2018 et août 2019.

421,67 € la cotisation annuelle pour une mutuelle santé TNS en France

Selon une étude conduite par LeComparateurassurance.com auprès de plusieurs dizaines de mutuelles et assureurs, pour un travailleur non salarié exerçant une activité en libéral et âgé de 40 ans, la cotisation annuelle pour sa mutuelle santé TNS s’élèverait en moyenne à 421,67 €.

Par ailleurs, sur les 96 départements français, 90 affichent une augmentation assez franche des tarifs pratiqués au cours de la dernière année. Par exemple, le département de l’Ain a enregistré la forte augmentation annuelle concernant les tarifs moyens des mutuelles TNS (+ 7,07 %), même si globalement le département se situe dans la moyenne nationale (+ 0,52 % avec 423,89 € de cotisation annuelle).

Paris caracole en tête des prix des mutuelles TNS, avec 474,80 € de cotisation annuelle, soit une augmentation de 2,76 % sur un an, suivie par le département du Val-de-Marne, avec 471,01 € de cotisation annuelle (+ 1,37 %) et le département des Alpes-Maritimes, avec 470,84 € (+ 3,34).

Seulement six départements français ont enregistré une baisse des prix des mutuelles TNS au cours de la période : la Sarthe (- 1,07 %, soit 382,51 € la cotisation annuelle), le Vaucluse (- 3,23 %, soit 406,48 € la cotisation annuelle), les Vosges (- 2,69 %, soit 399,98 € la cotisation annuelle), le Territoire de Belfort (- 1,49 €, soit 396,17 € la cotisation annuelle), les Hauts-de-Seine (- 3,88 €, soit 437,33 € la cotisation annuelle), et le Val-d’Oise qui enregistre le plus fort recul des prix des mutuelles TNS avec – 7,65 %, soit une cotisation annuelle de 415,28 €.

Pourquoi choisir une mutuelle santé TNS ?

La couverture de base offerte par le régime social des indépendants est souvent très insuffisante, notamment lorsqu’il s’agit de remboursements de frais dentaires, d’optique, d’audiologie ou encore d’hospitalisation. Souscrire une mutuelle santé TNS est par conséquent un choix plutôt judicieux pour obtenir de meilleurs remboursements sur ces postes relativement coûteux.

Par ailleurs, avec la loi du 11 février 1994, dite “loi Madelin”, le TNS a la possibilité de renforcer sa couverture santé tout en bénéficiant d’avantages fiscaux non négligeables. En effet, dans le cadre de la loi Madelin, le travailleur non-salarié peut déduire de ses impôts le coût de sa complémentaire santé TNS dans la limite d’un plafond incluant les garanties souscrites en santé et en prévoyance.

Ce plafond est fixé à 7 % du PASS + 3,75 % du BIC/BNC dans la limite de 3 % de 8 PASS, soit une déduction d’impôts maximale en 2019 de 9 725,76 €. Le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS) en 2019 est de 40 524 €. Il devrait encore augmenter en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.