Le CRM est une solution de gestion de la relation client qui améliore les performances commerciales d’une entreprise. Le meilleur CRM, c’est celui qui vous correspond. Découvrez les critères essentiels au choix de ce logiciel afin de faire une dépense utile.

Un CRM compatible avec les besoins et objectifs de l’entreprise

Avant de choisir un logiciel CRM, vous devez d’abord clairement identifier les différents besoins de votre entreprise et ses objectifs. L’exercice consiste à faire une collecte des besoins de vos équipes.

Elles doivent pouvoir exprimer leurs attentes en ce qui concerne les fonctionnalités du logiciel. Toutefois, le bon CRM n’est pas celui qui offre une grande variété de fonctions. Il s’agit plutôt de sélectionner celui dont les fonctionnalités répondent aux objectifs et aux besoins des utilisateurs en matière d’efficacité.

Les attentes des équipes peuvent être :

  • Une réduction des tâches chronophages ;
  • Un meilleur suivi commercial ;
  • Une meilleure gestion des plannings ;
  • De meilleures techniques de prospection ;
  • Centralisation des données de la clientèle pour une meilleure visibilité…

Par ailleurs, il existe des CRM spécifiques à certains types d’activité. Définissez par conséquent vos besoins et objectifs précis afin d’acquérir un logiciel efficient et utile.

Bon à savoir : Saviez-vous que vous pouviez coupler votre logiciel de marketing automation à un CRM ? Par exemple, Pardot permet soit une intégration directe à Salesforce, l’outil leader sur le marché des CRM, ou bien une intégration à d’autres plateformes CRM par le biais de son API. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre prestataire informatique ou à contacter directement un consultant Pardot.

CRM SaaS ou un achat de licence ?

L’hébergement du CRM est un autre critère à prendre en compte. Un logiciel en mode SaaS est accessible à tout moment, partout où vous êtes et sur n’importe quel type de support (laptop, tablette, smartphone).

Un CRM en mode SaaS est accessible à tout moment, partout où vous êtes et sur n'importe quel type de support.

Il permet aux utilisateurs d’être efficaces, qu’ils soient au bureau ou sur le terrain. En outre, vous ne payez pas de frais de maintenance et vos données sont en sécurité.

Pour un achat de licence, votre CRM sera disponible uniquement sur les postes de l’entreprise et vos données sur les serveurs locaux. Ce type de logiciel ne facilite pas le travail. Toutefois, votre choix dépendra aussi des contraintes de votre entreprise.

Une intégration facile avec les outils existants

Le CRM à choisir doit pouvoir s’adapter facilement avec les outils que vous utilisez dans l’entreprise. Il doit être en mesure de s’intégrer aux outils digitaux et au système d’information de votre société.

Cela permettra le transfert automatique des données pour une meilleure gestion du flux d’information. Un tel CRM limite les erreurs de ressaisie et facilite le traitement rapide des informations.

En matière d’intégration, le logiciel doit être compatible avec le progiciel de gestion intégrée, le routeur d’emails, le site internet, etc.

Les fonctionnalités du logiciel

Comme déjà évoqué, les fonctionnalités disponibles ne sont pas directement un critère de choix. C’est plutôt l’offre en fonction de vos objectifs qu’il faut estimer. Ces fonctionnalités sont-elles en adéquation avec vos besoins du moment et à venir ? Voilà en réalité la question que vous devez vous poser.

Pour avoir une idée claire, il est indispensable de passer par une étape d’évaluation. Choisissez d’abord les CRM qui conviennent à votre activité. Généralement, ces logiciels disposent d’une période d’évaluation gratuite.

Le CRM doit proposer des outils de reporting et des tableaux de bord.

À titre d’exemple, pour une meilleure visibilité sur les performances commerciales, le CRM doit proposer des outils de reporting et des tableaux de bord. Pour une amélioration de la prospection, le logiciel doit pouvoir s’intégrer au site internet et proposer des fonctions de social selling.

En outre, vérifiez si l’interface est ergonomique, si le logiciel est évolutif, et si les données sont sécurisées. Si nécessaire, vérifiez si le logiciel dispose de fonctions évoluées qui utilisent des technologies de l’intelligence artificielle.

Le budget à consacrer à l’acquisition du CRM

Le coût du CRM va au-delà du budget consacré à son achat. La fourchette peut varier de 1 000 à plus de 50 000 euros. En effet, le prix d’une telle solution dépend du coût du logiciel lui-même, mais également des services associés.

L’installation du logiciel, les frais d’intégration avec les outils tiers, les frais de suivi de déploiement, la formation des équipes… sont autant de coûts à supporter. Vous devez donc évaluer toutes ces dépenses pour choisir une offre qui convient à votre budget.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.