Les compléments alimentaires sont utilisés par une grande partie de la population mondiale. Comme leur nom l’indique, ils ont pour but de compléter l’alimentation normale pour venir combler certaines carences et déficits alimentaires.

Pourquoi consommer des compléments alimentaires ?

Il existe mille et une raisons de prendre des compléments alimentaires. Depuis la fin du XIXe siècle, ces produits ont connu un très fort engouement dans le monde. Le chiffre d’affaires lié du marché de la supplémentation est estimé de nos jours à plus de 120 milliards de dollars.

Alors à quoi servent les compléments alimentaires ? Ils sont consommés dans le but de combler l’absence ou le déficit de nutriments dans l’organisme. Ce ne sont donc pas des médicaments.

Les déficits dans l’organisme peuvent concerner une carence en fer, en vitamines, en protéines, etc. Les compléments alimentaires, qui constituent un concentré d’un ou plusieurs nutriments, permettent par conséquent de pallier ces carences.

Toutefois, on peut également consommer des compléments alimentaires pour prévenir un risque de déficience. Leur rôle ici est donc préventif. Mais ils sont aussi efficaces pour régler des problèmes de digestion et/ou prendre soin du corps, notamment la peau, les cheveux, etc.

Comment consommer les compléments alimentaires ?

On retrouve sur le marché une gamme variée de compléments alimentaires. Ils sont pour la plupart issus de produits alimentaires naturels. Ils peuvent être consommés directement ou subir d’abord un traitement pharmacologique.

Dans le premier cas, c’est-à-dire les compléments alimentaires que l’on peut consommer directement, on peut citer :

  • la papaye : ce fruit originaire du Mexique est très conseillé en cas d’indigestion. En effet, il contient de la papaïne, une enzyme qui permet de traiter également la peau orange. Toutefois, la papaïne peut être isolée de la papaye et se décliner uniquement en complément alimentaire ;
  • l’alfalfa : on l’utilise régulièrement comme alternative à la laitue dans les salades et autre sandwiches. Mais son plus grand bienfait reste son fort pouvoir antioxydant ;
  • l’ananas : ce fruit a pratiquement les mêmes vertus que la papaye. Mais il ne contient pas de papaïne. À la place de cette dernière, l’ananas contient de la bromélaïne. Cette enzyme facilite la digestion et permet de lutter contre certaines formes de cellulites. ;
  • etc.

On peut bien citer d’autres aliments naturels que l’on peut consommer directement en guise de complément alimentaire. Ils sont en effet nombreux.

Le deuxième cas fait allusion aux suppléments alimentaires qu’il faut absolument transformer avant utilisation. Ils gardent toute leur vertu et peuvent se décliner après leur transformation en gélules, comprimés, ampoules de liquide, pilules, sachets de poudre, pastilles, etc.

Par exemple, il est courant chez les seniors de consommer un complement alimentaire arthrose au cours d’un repas sous forme de gélule pour soulager les divers symptômes de cette maladie des os.

Pourquoi prendre l’avis d’un médecin avant toute prise de complément alimentaire ?

Quelle que soit la forme de ces suppléments alimentaires, ils doivent être pris sous prescription médicale. Néanmoins, d’après une étude, seulement 55 % des patients reçoivent l’autorisation de leur médecin avant la prise.

L’avis médical est important avant toute utilisation de complément alimentaire parce qu’il s’agit de concentré de nutriments. Dans ce contexte, une surdose pourrait occasionner de graves problèmes de santé.

Généralement, ce sont les personnes âgées qui sont les plus exposés à la surdose de compléments alimentaires. Les risques les plus courants sont :

  • les insuffisances rénales ;
  • les troubles cardiovasculaires ;
  • les dysfonctionnements au niveau des articulations ;
  • etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.