La consommation de certains types d’aliments ou la modification soudaine de l’alimentation peuvent entraîner des problèmes de digestion avec des symptômes variés, tels que ballonnements, gaz, constipation, diarrhée, nausées, vomissements, brûlures d’estomac… Cependant, certains aliments, notamment les légumes et le yaourt, peuvent faciliter ce processus de digestion. Focus.

Les aliments qui favorisent la digestion

Dès que la nourriture pénètre dans le corps par la bouche, le processus de digestion commence. Le corps déplace progressivement celle-ci dans le système digestif, lequel décompose les aliments en parties plus petites et plus exploitables par l’organisme.

Divers aliments peuvent aider à différentes étapes de ce processus. Par exemple, certains facilitent la digestion dans l’estomac, tandis que d’autres soutiennent les intestins.

Les fibres sont des nutriments essentiels à la santé digestive en général, car elles stimulent les intestins pour déplacer les selles hors du corps. Boire beaucoup d’eau est également important, car l’eau se combine avec les fibres et ajoute du volume aux selles.

Boire beaucoup d’eau est important pour la digestion

Parmi les meilleurs aliments favorisant la digestion, nous pouvons souligner :

Le gingembre

Le gingembre est une plante qui peut réduire les ballonnements et avoir une action bénéfique sur d’autres problèmes digestifs.

La poudre de gingembre séchée est une excellente épice pour aromatiser les repas. Il est également possible d’utiliser des tranches de racine de gingembre pour préparer du thé. Dans ce cas, choisissez une racine de gingembre frais pour obtenir de meilleurs résultats.

Thé au gingembre

Les graisses insaturées

Ce type de graisse aide le corps à absorber les vitamines. Il se combine avec la fibre pour aider à encourager les selles. Les huiles végétales, telles que l’huile d’olive, sont une bonne source de graisses insaturées.

Cependant, consommez toujours les graisses avec modération. Par exemple, pour un adulte qui suit un régime à 2 000 calories par jour, la consommation de matières grasses ne devrait pas excéder 77 grammes par jour.

Les légumes à peau

Les peaux de légumes sont souvent riches en fibres et il est préférable de les consommer entières. Certains légumes à la peau riche en fibres comprennent les pommes de terre, les haricots et les légumineuses.

Les fruits

De nombreux fruits sont riches en fibres et contiennent des vitamines et des minéraux intéressants pour la digestion, tels que la vitamine C et le potassium. Par exemple, les pommes, les oranges et les bananes sont des fruits nutritifs qui peuvent faciliter la digestion.

Les bananes sont des fruits nutritifs qui peuvent faciliter la digestion

Les aliments à base de grains entiers

Les aliments à base de grains entiers ont une teneur élevée en fibres et facilitent donc la digestion. Le corps décompose les grains entiers lentement, ce qui aide à contrôler la glycémie. Parmi les aliments à base de grain entiers, le riz brun et le quinoa.

Le yaourt

De nombreux produits à base de yaourt contiennent des probiotiques. Ce sont des bactéries et des levures vivantes qui ont des effets bénéfiques sur le système digestif.

Le kéfir

Le kéfir est une boisson au lait fermenté qui contient des probiotiques. Comme mentionné précédemment, les probiotiques peuvent favoriser une meilleure digestion et une meilleure santé intestinale.

Le kéfir est une boisson au lait fermenté qui contient des probiotiques bénéfiques pour la santé intestinale

Les légumes verts à feuilles

Les légumes verts à feuilles regorgent d’éléments nutritifs utiles à la digestion. Selon une étude publiée dans la revue Nature Chemical Biology, ces légumes contiennent également de la sulfoquinovose, un sucre qui peut nourrir des bactéries saines de l’estomac, favorisant ainsi la digestion.

Les aliments néfastes à la digestion

Tous les aliments, et certaines boissons, ne favorisent pas la digestion, augmentant même le risque de ballonnements, de brûlures d’estomac et de diarrhée. Parmi les aliments et boissons à éviter pour une bonne digestion :

  • Édulcorants artificiels
  • Boissons gazeuses ou sucrées
  • Glucides raffinés, tels que le pain blanc ou les pâtes blanches
  • Alcool
  • Chocolat au lait ou blanc
  • Aliments riches en graisses saturées, comme le fromage et la crème
  • Café et autres boissons contenant de la caféine
  • Aliments épicés, tels que certains types de curry
  • Plats gras, comme la pizza
Chocolat blanc

Certaines habitudes peuvent également entraver la digestion, comme manger trop vite, s’allonger immédiatement après un repas, ou encore prendre un gros repas.

Cependant, le système digestif varie selon chaque individu. Par exemple, certaines personnes peuvent avoir des intolérances alimentaires et des allergies, tandis que d’autres peuvent avoir des symptômes digestifs négatifs malgré une hygiène de vie appropriée.

Un médecin peut alors recommander aux personnes ayant des problèmes digestifs de tenir un journal alimentaire. Cela peut aider à identifier les aliments et les boissons qui déclenchent des problèmes digestifs, voire identifier un trouble médical sous-jacent, tel que le syndrome du côlon irritable.

L’huile de CBD pour soulager le syndrome du côlon irritable

Depuis quelques années, le CBD (cannabidiol) connaît un large succès en raison de ses nombreuses vertus thérapeutiques. Il s’agit d’une substance extraite du plant de chanvre qui offre des effets relaxants et antalgiques efficaces.

Parmi ses nombreux effets bénéfiques, le CBD permet de lutter contre les inflammations et les syndromes inflammatoires chroniques tels que le syndrome du côlon irritable. Ainsi, l’huile de CBD peut vous aider à soulager une telle inflammation.

Sa vente est totalement légale est France si elle ne présente pas de THC dans sa formulation. Vous pouvez trouver de l’huile de CBD par exemple dans la boutique dédiée https://www.gogreencbd.fr/.

Pour conclure sur l’impact des aliments sur la digestion

Il existe un lien évident entre alimentation et santé du système digestif. Des conseils adaptés ne peuvent être prodigués qu’après une évaluation individuelle de l’alimentation, réalisée au mieux par un diététicien formé.

Cependant, d’une manière générale, on peut recommander d’éviter les repas trop abondants, de consommer des fibres en quantité normale, de diminuer sans les exclure les produits contenant du lactose, tels que le lait et les yaourts, les graisses, le fructose (le sucre contenu dans les fruits), ou encore les aliments producteurs de gaz comme les brocolis, le chou ou les pois.

Si vous éprouvez des problèmes de santé digestive de manière récurrents, le mieux reste de consulter un médecin qualifié.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.