Vous avez toujours eu la passion des mots, une capacité à attirer naturellement les gens avec vos histoires ? Que diriez-vous de mettre ce talent à profit en devenant rédacteur web ? Cela semble être une bonne idée, non ? D’autant que de plus en plus de professionnels de la plume arrivent désormais à en vivre décemment. Petit focus sur la profession.

Que fait exactement un rédacteur web ?

Un rédacteur web crée des contenus clairs et convaincants pour vendre des produits et/ou éduquer et engager les consommateurs. Il exerce une force d’écriture persuasive dans un large éventail de contenus :

  • pages des sites web,
  • articles de blog,
  • descriptions de produits,
  • envois d’emails,
  • bannières publicitaires,
  • newsletters,
  • livre blancs,
  • messages d’intérêt public,
  • plateformes de médias sociaux, y compris Twitter, Facebook et Instagram,
  • et bien d’autres leviers de communication marketing.

Son travail peut également impliquer :

  • des concepts de brainstorming et le développement de storyboards ;
  • travailler avec le pôle marketing et d’autres départements créatifs pour développer des stratégies de communication ;
  • assurer la cohérence des messages de marque, y compris la voix et le ton, à travers la presse écrite, la télévision, la radio, le publipostage et plus encore.

Une journée typique de travail peut inclure la recherche d’informations en ligne sur un sujet précis, la réalisation d’un entretien, la recherche du meilleur moyen de transmettre une idée à un public spécifique, la rédaction et l’édition de textes et la recherche d’images pour accompagner le contenu.

Pour en savoir plus, consultez cette fiche métier.

Le rédacteur web exerce une force d'écriture dans un large éventail de contenus.

Quelles sont les compétences requises ?

Des compétences rédactionnelles, bien sûr, mais aussi de bien plus que la capacité à enchaîner une phrase cohérente. En tant que professionnel, vous devez savoir comment rédiger un texte qui se vend au public cible du client, de l’agence ou de l’entreprise.

La grammaire, l’orthographe et la ponctuation comptent également. Mais ce n’est pas tout. Il est indispensable de connaître les subtilités de la langue française. Par exemple, même si beaucoup pensent qu’elles sont interchangeables, les expressions « chaque jour » et « tous les jours » ont des significations bien identifiées. La syntaxe et la sémantique peuvent rapidement défaire votre carrière.

La capacité d’écrire pour n’importe quel public et des compétences de curation de contenu sont tout aussi essentielles. Tout comme le respect des délais. Si vous ne pouvez pas fournir un contenu de qualité dans un délai donné, vous ne réussirez probablement jamais en tant que rédacteur web.

Enfin, vous devez être capable de suivre les instructions. C’est d’autant plus vrai pour un pigiste chargé d’écouter le message que cherche à transmettre son client et exécuter cette vision. En somme, le travail d’un rédacteur consiste à fournir des livrables sur mesure.

Quelle est l’importance des compétences numériques ?

En un mot : énorme. Rédiger du contenu ne suffit pas. Vous devez savoir comment optimiser le contenu pour générer du trafic vers le site web, la page de destination ou le blog de votre client.

Cela signifie se tenir au courant de la technologie numérique, y compris les changements d’algorithme de Google. Cela vous permettra de savoir quelles techniques de référencement sont les plus efficaces au moment de votre rédaction. À ce titre, l’utilisation d’outils relatifs au SEO est plus que recommandée.

Pour qui travaille le rédacteur et pour quel salaire ?

Le rédacteur web peut travailler dans de nombreux contextes et échelles de rémunération. Certains rédacteurs travaillent à domicile ou en nomade pour des agences de rédaction ou de communication digitale. D’autres créent leur propre société pour offrir leurs services à d’autres entreprises. En interne, à distance ou en freelance, tous les profils de rédacteurs sont possibles.

Le degré de réussite dépend toutefois de vos compétences rédactionnelles, souvent associées au SEO, et de votre niveau de compréhension du marketing en ligne.

En ce qui concerne l’échelle de rémunération, c’est un sujet assez sensible. Certaines structures rémunèrent leurs rédacteurs à des tarifs extrêmement bas, de l’ordre de 0,01 € le mot. D’autres, cependant, sont prêtes à capitaliser sur les compétences et la réputation de leurs rédacteurs. Il n’est pas rare, dans ce contexte, de voir des rédacteurs être rémunérés entre 0,30 et 0,50 € le mot, comme c’est mon cas.

Les indispensables du Rédacteur Web

La boîte à outils Ecrire pour le Web
La boîte à outils Ecrire pour le Web


Réussir son référencement web - Edition 2018-2019
Réussir son référencement web – Edition 2018-2019

Bien rédiger pour le Web 4e édition
Bien rédiger pour le Web 4e édition


Le certificat Voltaire 2018


Devenir rédacteur web et en vivre
Devenir rédacteur web et en vivre


Le français correct : Guide pratique des difficultés
Le français correct : Guide pratique des difficultés

Ecriture web : SEO et Méthodes rédactionnelles
Ecriture web : SEO et Méthodes rédactionnelles

Manuel de journalisme web : Blogs, réseaux sociaux, multimédia...
Manuel de journalisme web : Blogs, réseaux sociaux, multimédia…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.