Le changement climatique est une considération primordiale au cœur de nombreuses réflexions. Désormais, avant d’agir, les gens se questionnent de plus en plus et doutent de l’impact que leurs décisions auront sur l’environnement. Le monde de l’immobilier ne fait pas exception. Par conséquent, si vous prévoyez des rénovations intérieures dans votre maison, envisagez ces quelques idées pour limiter l’impact de votre logement sur l’environnement.

1. Abattre les murs / décloisonner

Non seulement abattre les murs pour créer des espaces ouverts est une tendance populaire à l’atmosphère accueillante, mais cela respecte également l’environnement. En effet, les grands espaces ouverts permettent à la lumière naturelle de circuler plus librement, réduisant ainsi le besoin d’éclairage électrique. En plus, la lumière naturelle, c’est bon pour le moral !

Si vous craignez que la suppression de murs dans des pièces telles que la cuisine réduise la surface contre laquelle installer des armoires de rangement, envisagez des étagères ouvertes pour les murs périphériques, ainsi que des compartiments de rangement sous les îlots et les bars. Non seulement cela peut fournir des espaces de stockage supplémentaires indispensables, mais la nature ouverte de ces structures correspond parfaitement à une fonction tentaculaire.

6 types de rénovation d’intérieur écologique

2. Installez des fenêtres intelligentes (smart windows)

Révolu le temps de la fenêtre à simple vitrage qui se fissure facilement et qui n’offre guère plus qu’un tamis contre les intempéries. Les fenêtres intelligentes modernes ne proposent pas seulement des vitrages superposés pour assurer une isolation parfaite. Elles peuvent également modifier leurs propriétés de transmission de la lumière en fonction de la température, ce qui permet davantage de luminosité en hiver mais aussi d’opacifier la vitre en fonction de la météo et ce, de manière totalement autonome.

3. Remplacez les planchers froids

Les matériaux de plancher populaires, comme le bois dur et le carrelage, offrent une finition élégante et augmentent la valeur de revente de votre maison. Cependant, ceux-ci sont notoirement froids et de nombreux propriétaires doivent augmenter leur utilisation de CVC (chauffage, ventilation, climatisation) afin de se sentir bien sur ces surfaces en hiver.

Une alternative plus écologique pourrait consister à associer un revêtement de sol en vinyle imitation bois ou carrelage à un système de plancher chauffant par rayonnement. Ces sols innovants sont visuellement semblables à des produits naturels et ne libèrent pas les composés organiques volatils (COV) pour lesquels certains produits synthétiques sont connus. De plus, le chauffage par rayonnement au sol peut aider à maintenir les planchers à une température constantes sans avoir à utiliser le système CVC.

6 types de rénovation d’intérieur écologique

Un autre point important est que le vinyle ne nécessite pour sa fabrication qu’une fraction des ressources naturelles par rapport planchers en bois naturel qui s’accompagnent des problématiques liées à la déforestation.

4. Choisissez des plans de travail non poreux

Cela semble évident : une excellente façon de rendre votre maison écologique est d’employer des matériaux durables. En effet, en réparant et en remplaçant fréquemment les matériaux qui s’endommagent facilement, vous consommez de l’énergie et d’autres ressources naturelles. En ce sens, les plans de travail de cuisine modernes en quartz naturel ou synthétique, en corian, ou encore en pierre composite, sont non poreux et suffisamment solides pour résister aux chocs. Ce type de plan de travail garantit qu’aucune tache, accumulation de moisissure ou fissure ne nuira au mobilier et ne nécessitera d’attention énergivore au cours du prochain quart de siècle.

5. Optez pour une salle de bain industrielle

Au mètre carré, aucune pièce de la maison ne reçoit autant de trafic que la salle de bain, surtout si elle s’accompagne des toilettes. Les fréquents va-et-vient, ainsi que la saleté quotidienne qui s’accumule peuvent faire de cette pièce l’une des zones de la maison les plus gourmandes en ressources pour son entretien.

Une façon de contribuer à atténuer ces problèmes consiste à rendre la salle de bain « industrielle« . Ce type de salle bain, qui tire son origine de l’époque de la révolution industrielle, a récemment connu une renaissance au niveau résidentiel grâce à son charme mais aussi en raison de son entretien facile. Certaines caractéristiques de cette conception comprennent du carrelage durable sur le sol et les murs ou du béton ciré, du mobilier épuré à l’extrême, ainsi que des éléments de plomberie de style industriel, souvent en laiton ou chromés.

6. Ajoutez des filtres aux robinets

Afin de réduire les déchets, pensez à ajouter des filtres à eau à tous vos robinets. Non seulement ces filtres peuvent limiter la quantité d’eau utilisée lorsque vous faites la cuisine ou lorsque vous prenez une douche, mais cela peut également améliorer le goût de l’eau du robinet et donc venir réduire les déchets plastiques résultant de la consommation d’eau en bouteille.

Pour conclure sur la rénovation écologique d’une maison

De nombreuses tendances immobilières contemporaines permettent de rendre une maison plus écologique. Si vous envisagez des projets de rénovation intérieure, des idées telles que la démolition des murs pour ouvrir le flux de lumière naturelle, le remplacement des revêtements de sol et la conversion d’une salle de bain dans un style industriel nécessitant peu d’entretien sont d’excellents moyens de réduire l’impact de votre maison sur l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.