Les pratiques de relecture ou comment éviter les erreurs de rédaction

L’édition et la relecture d’un texte sont des étapes importantes, mais souvent négligées, dans le processus de publication. Chacune de ces tâches a son propre rôle. Voici quelques conseils pour vous aider à relire et corriger vos textes.

Édition et relecture de textes

Un texte mal rédigé nuit à la façon dont les gens perçoivent votre contenu et son originalité peut être minée par une mauvaise orthographe, une grammaire capricieuse et des éléments de style incohérents.

En d’autres termes, des erreurs comme celles-ci peuvent sérieusement causer du tort au professionnalisme que vous essayez de faire valoir et éteindre rapidement toute autorité que vous avez créée.

L’édition d’un texte consiste à vérifier et améliorer le contenu, à examiner la structure de la phrase, à réécrire et à appliquer de bonnes directives de rédaction web le cas échéant. C’est lors de cette étape que vous ferez le plus de modifications.

La relecture est un peu plus basique. Il s’agit de vérifier l’orthographe, la ponctuation, la capitalisation, le temps et les erreurs de tonalité. Sans oublier de vérifier les noms, les liens et les faits pour s’assurer qu’ils sont corrects.

D’autres infos dans cet article : Comprendre et corriger les erreurs courantes de relecture en rédaction web

Conseils de correction de textes

Voici quelques pratiques de correction de textes pour vous aider à vous améliorer et à publier des textes bien rédigés.

– Lancez une première vérification orthographique à la fin de votre rédaction

– Lisez et vérifiez manuellement l’orthographe, la ponctuation et la grammaire (sans logiciel)

– Raccourcissez les phrases longues et les paragraphes volumineux pour qu’ils soient plus lisibles

– Vérifier tous les mots qui ont le même son, tels que « non » et « nom », « les » et « lait », « ses », « ces » et « c’est », etc.

– Vérifiez les apostrophes, en particulier « c’est » et « ces/ses », ainsi que les pluriels nuisibles comme DVD qui ne prend pas de « s » au pluriel

– Contrôlez l’orthographe des entreprises, des produits, des noms de personnes et des lieux

– Vérifiez chaque fait avancé. Utilisez Internet pour rechercher tout ce dont vous n’êtes pas certain. Choisissez un site de bonne réputation, de préférence plus d’un pour croiser les références. Ne placez pas toute votre confiance simplement dans Wikipédia

– Vérifiez que tous vos liens fonctionnent et que les adresses e-mail sont correctes

– Vérifiez que le ton est cohérent tout au long du rédactionnel et que le temps est constant (lire l’article : Pourquoi le ton est-il si important en rédaction web ?)

– Contrôlez les incohérences en termes de capitalisation, d’orthographe et de césure. Par exemple, si vous avez écrit « Internet » une première fois, assurez-vous que les prochaines itérations du mot comportent une majuscule à « i »

– Supprimez tous les espaces doubles gênants

– Effectuez une ultime vérification orthographique afin de détecter toute erreur flagrante que vous avez manquée

Par ailleurs, il est souvent utile d’imprimer un texte pour pouvoir le vérifier sur papier plutôt qu’à l’écran. Vous pouvez également essayer de le lire à voix haute pour avoir une idée du rythme des mots, des phrases et du flux général.

Si vous le pouvez, munissez-vous de cet ouvrage : Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale (2002). Très pratique, il vous aidera à rédiger et corriger vos textes de manière très efficace.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *