Une nouvelle étude révèle que les régimes faibles en gras, comprenant beaucoup de fruits et de légumes, est bénéfique à long terme pour la santé des femmes, en particulier les femmes ménopausées.

Des études antérieures ont montré que suivre un régime riche en graisses pouvait augmenter le risque de cancer colorectal, et pouvait stimuler la croissance tumorale pour le cancer du sein. Plus récemment, des études ont suggéré que le fait de suivre un régime alimentaire pauvre en graisses pourrait améliorer la santé et la durée de vie des femmes ayant reçu un diagnostic de cancer du sein.

Stimulé par toutes ces recherches, des scientifiques américains ont décidé d’étudier plus avant les avantages d’un régime alimentaire faible en gras pour les femmes ménopausées. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue The Journal of Nutrition.

Les régimes faibles en gras sont bons pour la santé des femmes

Les régimes faibles en gras ont des effets bénéfiques sur la santé des femmes

Les chercheurs ont initialement conçu l’étude en 1993. À l’époque, les chercheurs ont recruté 48 835 femmes ménopausées et ont affecté 40 % d’entre elles à une intervention alimentaire à faible teneur en matière grasse, laquelle visait également à augmenter les apports en légumes, fruits et céréales. Les 60 % de participantes restantes ont suivi leur régime alimentaire habituel.

Après une période de suivi médiane de 8,5 ans, l’analyse n’a révélé aucune différence significative entre le groupe d’intervention et le groupe témoin, en termes de risques de cancer colorectal, de cancer du sein ou de maladie coronarienne.

Cependant, après un suivi médian de 19,6 ans, les scientifiques ont constaté des avantages persistants, notamment :

  • les femmes qui avaient eu un cancer du sein et qui suivaient un régime pauvre en graisses avec beaucoup de légumes, fruits et céréales avaient entre 15 et 35 % moins de risques de mourir de n’importe quelle cause ;
  • les femmes du groupe d’intervention avaient entre 13 et 25 % moins de risques de développer un diabète insulino-dépendant ;
  • les femmes qui ne souffraient pas d’hypertension artérielle ni d’antécédents de maladies cardiovasculaires au début de l’étude avaient 15 à 30 % moins de risques de développer une coronaropathie au cours de la période de suivi.
Aliments sains : fruits, légumes, céréales, poisson

Des bénéfices sur le long terme et aucun effet indésirable

« Nos résultats confirment le rôle de la nutrition dans la santé globale et indiquent que les régimes faibles en gras et riches en fruits, légumes et céréales ont de avantages pour la santé sans aucun effet indésirable observé », ont commenté les chercheurs.

« La réduction des graisses alimentaires avec une augmentation correspondante des légumes, des fruits et des céréales a eu des effets bénéfiques sur le cancer du sein, la maladie coronarienne et le diabète, sans effets indésirables ».

« Le nombre considérable de nouveaux régimes et des tendances en matière de nutrition peut être déconcertant pour les personnes qui veulent savoir simplement quoi manger. Bien que de nombreux régimes offrent des avantages à court terme, tels que la perte de poids, cette étude valide scientifiquement les effets à long terme sur la santé des régimes faibles en gras ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.