Ce n’est pas parce que votre jardin est de couleur verte qu’il est écologique. Un jardin demande beaucoup plus pour être respectueux de l’environnement. L’aménagement paysager “vert”, ou écologisation, utilise des techniques qui préservent l’énergie, limitent l’utilisation de pesticides et réduisent les déchets. Suivez ces quelques conseils simples pour faire en sorte que votre jardin soit plus respectueux de son environnement.

Vous avez donc changé vos ampoules, installé un système de chauffage intelligent et acheté des appareils écoénergétiques. Félicitations pour avoir apporté des améliorations écologiques à votre maison. Cependant, ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Votre jardin mérite également toute votre attention.

Aménagement paysager pour un jardin respectueux de l’environnement

La protection écologique profite à l’environnement, à votre pelouse et à votre porte-monnaie en conservant l’eau, en minimisant l’utilisation des pesticides, en semant des plantes indigènes qui nécessiteront moins d’entretien, et en réduisant les déchets de recyclage.

Utiliser des techniques de reverdissement dans le cadre d’une maison verte signifie choisir les plantes les mieux adaptées à votre climat et à votre zone géographique, mais aussi réutiliser les déchets pour fertiliser le sol.

Le compostage

Le compostage vous permet de mettre au travail les restes de nourriture et les résidus du jardin. Les déchets de fruits et de légumes, ainsi que le marc de café, peuvent être combinés avec des feuilles mortes, des déchets d’herbe et d’autres résidus organiques respectueux de l’environnement pour créer un engrais riche pour vos plantes. Pour éviter les parasites indésirables dans votre tas de compost, n’utilisez pas de produits laitiers, de poisson ou de viande.

Le compost est écologique

Le paillis

Le paillis peut aider à protéger vos plantes, à maintenir l’humidité de votre sol et à réduire la croissance des mauvaises herbes. Vous pouvez acheter du paillis prêt à l’emploi ou utiliser votre propre compost, ou bien encore de l’herbe coupée. Pour permettre aux racines des plantes de respirer, veillez simplement à ne pas accumuler de paillis sur plus de 5 cm de hauteur et à moins de 3 cm des tiges et des troncs d’arbre.

Des plantes résistantes aux parasites

Pour éviter de devoir utiliser des pesticides et autres produits chimiques nocifs pour votre pelouse ou votre jardin, choisissez des plantes par rapport à leur capacité à résister aux insectes et aux champignons.

Un aménagement paysager selon votre environnement

Avant de commencer, faites des recherches sur les plantes qui ont besoin de beaucoup de soleil et celles qui nécessitent de l’ombre, sur le type de sol dont elles ont besoin et sur le temps qu’elles nécessitent pour leur entretien. Choisissez ensuite les plantes qui pousseront le mieux dans votre environnement spécifique. Elles nécessiteront moins d’entretien de votre part et s’adapteront plus facilement aux modifications du sol et du temps. Elles auront également une meilleure probabilité de vivre plus longtemps.

Aménagement paysager pour un jardin respectueux de l’environnement
© Flickr – Sabin Paul Croce

Recueillir l’eau de pluie pour l’arrosage

Afin de réduire davantage votre consommation d’eau, collectez l’eau de pluie dans des barils ou des conteneurs spéciaux et utilisez-la pour arroser vos plantes. Certaines plantes nécessitent plus d’eau que d’autres. Pour économiser votre eau, choisissez celles qui n’ont pas besoin d’un arrosage abondant. Planter dans des zones ombragées aidera également à minimiser la consommation d’eau.

Tondez souvent et faites attention aux mauvaises herbes

Ne coupez pas l’herbe trop court, mais tondez souvent. Au lieu de jeter les déchets des tontes, laissez-les sur l’herbe pour fertiliser la pelouse. Ils agiront comme du paillis. Également, arrachez aussi souvent que possible les mauvaises herbes afin de maintenir vos plantes en bonne santé et réduire les nuisibles.

Faites-vous épauler par un professionnel de l’aménagement paysager “vert”

L’aménagement paysager écologique peut être un travail difficile, et même si les récompenses en valent la peine, il est parfois payant de faire appel à un professionnel. Pour vous assurer que le travail est bien fait, et aussi écologique que possible, n’oubliez pas de signaler à chaque entreprise d’aménagement paysager lors des devis que vous envisagez d’utiliser des techniques et des produits respectueux de l’environnement.

Renseignez-vous spécifiquement sur leur utilisation d’installations résistantes aux parasites et à la sécheresse, nécessitant moins d’entretien. Demandez si elles utilisent des engrais organiques ou d’autres produits bio et quelle est leur position vis-à-vis des pesticides. Une fois que vous avez trouvé une entreprise avec laquelle vous êtes à l’aise, asseyez-vous, détendez-vous et regardez votre pelouse se développer de manière vraiment écologique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.